Indonésie

4th step Indonesia Women Sense Tour WST

Jeudi 30 avril

Lieu : Jakarta

Mal Ambassador Women Sense Tour WST

La départ pour l’Iran est proche, alors on part faire un peu de shopping : vestes longues, hauts larges, quelques cadeaux pour Lita, qui nous a généreusement hébergées toute la durée de notre séjour à Jakarta. Nous sommes dans un mall, l’un des innombrables malls qui parsèment la ville, car les indonésiens en sont de vervents clients, et ils peuvent y passer des journées entières. Ce que l’on comprend aisément, devant l’immensité de chacun et l’exhaustivité des services qui y sont proposés.

Travaux pratiques chapeaux Women Sense Tour WST

Après un restaurant excellent, sur le bord de la route avec de la musique traditionnelle, nous  participons à la préparation de la marche du 1er mai avec l’équipe de Lita, la 4e héroine du WST en Indonésie et fondatrice d’une association de défense des droits des Domestic Workers, qui nous a accueillie comme des princesses pendant tout notre séjour à Jakarta. C’est la première année que la journée internationale du travail est un jour férié en Indonésie, c’était donc un moment important pour eux, et ils l’ont vraiment préparé avec soin.

Mercredi 29 avril

Lieu : Jakarta

Photo de Présentation Nadya Saib Women Sense Tour WST

Aujourd’hui je vous présente la 5e et dernière héroine du WST‬ en Indonésie, Nadya Saib est agée de seulement 28 ans et a fondé l’entreprise sociale Wangsa Jelita (Beautiful Dynasty). Elle vend en ligne des produits cosmétiques 100% naturels et fabriqués par des femmes rurales marginalisées afin de leur venir en aide et de leur permettre de bénéficier d’un revenu complémentaire à leurs activités dans les fermes. Nadya a toujours su qu’elle serait entrepreneur et son histoire est passionnante. Hâte de vous la faire découvrir d’avantage.

Nadya Women Sense Tour WST

Nous passons donc la journée avec Nadya, qui nous emmène dans le village de Sarongge, pour nous présenter les agricultrices avec qui elle mène son dernier partenariat, qui produisent des savons naturels à la citronnelle et au café. Nous assistons d’ailleurs à une démonstration, et Nadya elle-même est très impressionnée : elles n’utilisent pas de thermomètre ni aucun instruments nécessitant de l’électricité. Elles battent la préparation avec un fouet pendant un temps qui semble interminable, et on a mal aux bras pour elles. D’ailleurs, Sarah tente l’expérience et ne dure pas très longtemps !

Le retour à Jakarta est long, 5 heures environ, à cause de la circulation et des embouteillages qui représentent un véritable fléau pour la ville, mais c’est l’occasion pour Nadya de nous faire découvrir des spécialités locales à grignoter dans la voiture. Et pour dîner, elle nous invite à manger notre nouvelle passion dans la vie : du nasi goreng (riz frit), le meilleur que l’on ait eu jusqu’ici !

Mardi 28 avril

Lieu : Jakarta

28.04.2015

Nous visitons cet après-midi la Grande Mosquée Istiqlal, la plus grande mosquée d’Asie du Sud Est. Istiqlal signifie indépendance en indonésien, et cette mosquée est le symbole de l’indépendance du pays obtenue en 1945. Nous traversons ensuite la route pour visiter … la cathédrale Sainte-Marie de Jakarta ! Car les deux magnifiques monuments se trouvent face à face, et on trouve la symbolique très belle.

Hold Up JALA PRT Women Sense Tour WST

En fin d’après-midi, on organise l’atelier de créativité Lita Anggraini, la fondatrice de l’association Jala PRT pour les droits des Domestic Workers. Le challenge à résoudre était de trouver des idées et des actions concrètes pour mobiliser et motiver les Domestic Workers à assister une fois par semaine aux Domestic Workers Schools, réunions organisées pour permettre aux femmes de se rencontrer, partager leurs vécus et les sensibiliser aux droits du travail, de santé et droits des femmes. Une trentaine de participant.e.s nous ont rejointes pour brainstormer et ils.elles avaient une telle énergie, vraiment du jamais vu. Des centaines d’idées ont émergés et une vingtaine d’actions concrètes ont été imaginées par les participant.e.s. J’ai eu la chance d’être aidé dans cet atelier par le génialissim Fauzal, qui s’est occupé de la traduction et a co-animé l’atelier avec moi afin que la langue ne soit pas une barrière pour tou.te.s ensemble trouver des supers idées ! 

Lundi 27 avril

Lieu : Jakarta

Dîner avec Lita Women Sense Tour WST

Nous profitons d’une journée calme pour travailler tranquillement dans les bureaux de Jala PRT, aux côtés de Lita, qui enchaîne les réunions. Ce qui ne l’empêche pas de déjeuner avec nous, et surtout de nous emmener dîner le soir dans un super restaurant. Au menu : un poisson entier grillé, des ribs, des légumes, du piment, des coques, du riz. Bref, on est traité comme des reines, et on s’amuse comme des folles. Que du bonheur !

Dimanche 26 avril

Lieu : Jakarta

Hold Up Wangsa Jelita Women Sense Tour WST

Aujourd’hui je suis fière d’avoir animé à Jakarta un atelier de créativité pour aider Nadya, la 5e héroine du WST en Indonésie à relever l’un de ses challenges. Nadya est la fondatrice de Wangsa Jelita, une entreprise sociale qui produit des cosmétiques 100% naturels tout en venant en aide aux femmes rurales marginalisées.

Grâce à la méthodologie créative apprise auprès de MakeSense et la participation de 15 personnes c’est plus d’une centaine d’idées qui ont émergés pour imaginer la nouvelle campagne de crowdfunding de Wangsa Jelita. Des participants qui nous ont rejointes courageusement un dimanche matin pour brainstormer tous ensemble ! Un bonheur ! Merci à tous !

Samedi 25 avril

Lieu : Jakarta

Lita Anggraini Women Sense Tour WST

Voici Lita Anggraini, la nouvelle héroine du WST. Sachez que le fichu qu’elle porte sur la tête n’est pas un voile mais le symbole des « domestics workers ». Lita est vraiment un sacré personnage! Une femme qui dédie sa vie entière pour améliorer les conditions de vie et de travail des femmes employées de maison. Il faut savoir qu’elles sont plus de 10 millions en Indonésie et sans aucun contrat de travail, elles ne bénéficient pas du salaire minimum, d’aucune protection du travail, d’aucun système de sécurité sociale ou encore de jours de congés payés.

Domestic workers Women Sense Tour WST

Après l’interview de ce matin, une journée bien chargée nous attend. Lita nous emmène dans un premier temps rencontrer les employées de maison membres de son association dans leur maison, où nous pouvons discuter ensemble, apprendre à les connaître et leur poser toutes les questions que nous voulons afin de bien comprendre leur conditions de vie et de travail. Elles forment une joyeuse troupe, chaleureuse et accueillante.

Pour l’anecdote, la petite fille sur la photo en haut à gauche tient dans ses mains le prix pour le « Khartini’s Day », dont on vous a parlé il y a quelques jours, qu’elle a gagné à l’école et qu’elle est fière de nous montrer.

Accompagnées de Lita et de quatre d’entre elles, nous rejoingons ensuite une discussion organisée par le Urban Poor Consortium, dont JALA PRT fait partie, qui est une organisation qui éduque les personnes pauvres, principalement travaileur.se.s du secteur informel, à propos de leurs droits et qui mènent des actions de plaidoyer afin de faire avancer ceux-ci. Nous nous retrouvons donc dans une « zone illégale », sorte de ville dans la ville construite sur des terrains privés.  Aujourd’hui, le but de la réunion est de lire ligne par ligne la régulation concernant la sécurité sociale, afin d’aider les personnes présentes à mieux connaître leurs droits, notamment sur les questions de santé.

Après le dîner, les femmes nous font visiter Jakarta et surtout les quartiers extrêment chics, avec des maisons gigantesques, dans lesquelles elles travaillent.

Vendredi 24 avril

Lieu : Lombok – Jakarta

Aéroport Women Sense Tour

Retour à Jakarta aujourd’hui, après quelques jours extraordinaires à Lombok. L’avion ne dure que 2 heures, alors qu’il traverse une bonne partie de l’Indonésie, et on va mettre presque le double du temps pour atteindre notre hôtel : bienvenue à Jakarta ! On nous avait parlé de la circulation horrible, on a pu tester par nous-mêmes !

Jeudi 23 avril

Lieu : Senggigi

Senggigi Women Sense Tour WST

Notre séjour à Lombok touche à sa fin et nous avons beaucoup de choses à faire pour organiser notre semaine qui s’annonce plus que chargée à Jakarta. Mais quitte à travailler, autant le faire dans un cadre agréable, alors on va s’installer sur la plage de Senggigi, afin de profiter encore un peu de cette île paradisiaque !

Mercredi 22 avril

Lieu : Gili Trawangan

Gili Trawangan Women Sense Tour WST

 

Nous profitons d’une journée de libre pour aller nous promener sur l’île de Gili Trawangan, proche de Lombok. L’endroit est paradisiaque, avec son eau bleue et ses plages blanches. D’ailleurs, les touristes ne s’y trompent pas et on croise plus d’occidentaux en une journée que pendant nos trois semaines en Indonésie réunies.

Mardi 21 avril

Lieu : Lombok

21 avril Women Sense Tour WST

 

Suite à l’interview de Endang Susilowati hier, nous avons ce matin la chance de pouvoir l’accompagner alors qu’elle se rend dans le petit village de Darek pour mener une discussion avec le chef du village et les habitants sur la meilleure façon de protéger les travailleurs migrants. Il est principalement question de la création d’un Desbumi, à savoir un groupe au sein du village chargé de faciliter toutes les démarches administratives pour les travailleurs migrants, d’offrir de l’aide en cas de problème et surtout d’être un centre d’informations.

Après cette réunion, on nous amène chez une femme qui tisse des vêtements traditionnels de façon artisanale. Elle me cède sa place pour quelques minutes et je me rends compte que son travail est beaucoup plus difficile qu’il n’en a l’air et qu’il est très éprouvant physiquement, notamment pour le dos. Il est facinant de découvrir qu’un morceau de tissu prend minimum deux semaines à réaliser et qu’il s’agit vraiment d’un travail minutieux, pour lequel chaque fil a son importance.

Nous partons ensuite avec Endang dans un petit village reculé rencontrer une jeune femme qui est partie travailler en Malaisie pendant six mois et qui en est rentrée très affectée, « folle » selon ce qu’on nous exlique, et qui est encore en phase de guérison.

Nous apprenons également avec grand intérêt qu’aujourd’hui est une journée nationale pour l’Indonésie, c’est la Journée de Kartini. Raden Ayu Kartini est une héroïne qui s’est battue pour l’indépendance de l’Indonésie pendant la colonisation néérlandaise. Elle s’est également illustrée pour ses écrits encourageant l’émancipation des femmes, notamment à travers l’éducation. Cette journée est donc l’occasion tous les ans de parler des droits des femmes, acquis ou non, et de leur lutte pour l’égalité femme-homme. Des célébrations sont organisées dans tous le pays, et non assistons à un défilé composé de tous les élèves de l’école primaire locale, habillés en habits traditionnels.

Lundi 20 avril

Lieu : Lombok

Image de présentation de Endang Susilowati Women Sense Tour WST

Ce lundi, nous avons rencontré et interviewé la troisième héroine du WST en Indonésie, à Lombok ! Endang Susilowati a fondé l’association Panca Karsa, qui vient en aide aux femmes pauvres, qui du fait de leurs conditions décident d’émigrer pour chercher du travail à l’étranger. Pourquoi? Dans les villages, des agents charismatiques viennent et promettent à ces femmes de merveilleuses carrières en Arabie Saoudite, en Malaisie ou à Hong Kong, mais pour cela elles doivent payer des frais, qui au fur et à mesure s’ajoutent jusqu’à ce qu’elles en viennent à s’endetter et deviennent dépendantes des agents. Une fois sur place les choses se compliquent pour elles. Mais on vous racontera tout ça dans le documentaire et on vous présentera comme il se doit Endang !

En plus d’être une femme inspirante, Endang a aussi fait preuve de cette hospitalité indonésienne qui commence à devenir légendaire pour nous. Elle nous a effectivement invitées à déjeuner un plat traditionnel de Lombok, délicieux et, bien sûr, extrêmement épicé. Pour tout dire, Justine en avait les larmes aux yeux. Cette journée a vraiment été un pur bonheur pour nous !

Dimanche 19 avril

Lieu : Malang – Lombok

Départ pour Lombok Women Sense Tour WST

Nous quittons aujourd’hui Java et prenons l’avion pour Lombok, une île indonésienne à l’est de Bali, où nous avons rendez-vous avec la troisième héroïne du WST en Indonésie.

Samedi 18 avril

Lieu : Mont Bromo

Mont Bromo Women Sense Tour WST

Nous partons une nouvelle fois minuit pour découvrir une des merveilles de l’Indonésie sous un lever de soleil : le mont Bromo. Le manque de sommeil et la route plus que chaotique (clairement, il y avait plus de trou que de route) font que je me sens mal et finis par vomir sur le bord de la route. Je choisis donc de se reposer pendant le lever de soleil, que Justine part filmer seule. Enfin, seule française entourée d’une foule de locaux qui ont tous eu la même idée. Le lieu est en réalité beaucoup plus touristique que prévu.

Une fois remise de mes émotions, nous partons explorer le cratère du volcan actif, ainsi que le désert environnant. Le lieu est magique, on ne sait plus ce qu’il faut regarder tellement tout est magnifique.

Nous rentrons en début d’après-midi à Malang, épuisées mais ravies.

Vendredi 17 avril

Lieu : Malang

Malang Women Sense Tour WST

Après une bonne nuit de sommeil bien méritée, nous partons visiter Malang. Sur le chemin, nous rencontrons deux étudiantes qui proposent spontanèment de nous servir de guides, ce qui nous convient parfaitement ! Elles nous emmènent alors au marché aux fleurs et aux oiseaux, un endroit vivant et coloré, puis on se promène dans les rues, admirant notamment la plus grande mosquée de Malang, Masjid Agung Kota Malang. Nous nous promenons aussi dans le marché traditionnel le long de la rue Pasar Besar.

Malang est une ville agréable, plus fraîche et moins humide que les autres villes que nous avons visitées, ce qui fait un bien fou. Lieu de repos préféré des planteurs européens à l’époque coloniale, les vieux habitants de la région la surnomment le « Paris de Java oriental ».

Jeudi 16 avril

Lieu : Malang

Malang Women Sense Tour WST

Direction Malang : nous prenons le train de nuit à 2h du matin, après avoir passé quelques heures à travailler dans un Indomaret (sorte de supermarché avec wi-fi ouvert 24h/24). On découvre qu’il est plus difficile que prévu de dormir dans ce train : les lumières ne s’éteignent jamais, il y a pas mal de bruit, et surtout la radio et la télé se mettent bruyamment en route dès 5h du matin. Conclusion : ces gens sont fous !

Mais ça fait partie de l’aventure, et on tire quand même le meilleur du voyage en faisant la connaissance d’une charmante dame qui revient de Jakarta, où elle est allée voir ses enfants, et qui est dans le train depuis 18h. D’un coup, on ne se plaint plus.

Tout de suite après être arrivées à Malang, on fait une petite sieste pour se remettre d’aplomb, puis on va explorer un peu cette charmante ville, la deuxième plus grande à l’est de Java.

Mercredi 15 avril

Lieu : Yogyakarta

Chez Wulan Women Sense Tour WST

La nuit est courte, puisqu’on se lève à 6h30 ce matin. Les parents de Wulan sont paysans-maraîchers et donc tout le monde est levé dès 5h30, mais c’est trop tôt pour nous ! Alors on grapille une petite heure de sommeil en plus. Après un gros petit déjeuner, nous partons nous promener dans les environs, à la recherche de ce que les filles nous ont décrit comme une « grotte ». Quelle est donc notre surprise quand un petit chemin débouche sur une magnifique cascade ! Il est 8h du matin, on meurt déjà de chaud, et ça nous fait devenir un peu folles : on va explorer la cascade de plus près. On est trempée, mais on se sent au paradis !

Une fois rentrées (et changées), nous prenons un autre petit-déjeuner, fait de nombreux fruits, que l’on ne connaît pas pour la plupart ! Et on boit tranquillement du lait de coco directement à la paille. Le bonheur. Nous avons vraiment été reçues comme des reines par cette famille généreuse et formidable. Il est difficile de décrire notre émotion avec des mots, surtout quand la mère nous prend dans ses bras pour nous dire que l’on fait maintenant partie de la famille. Nous sommes tellement émues !

Et bien sûr, avant de partir, elle nous prépare un succulent déjeuner que l’on déguste avec plaisir, alors qu’après autant de petits-déjeuners, on ne pensait plus pouvoir rien avaler.

Hold Up Rifka Annisa Women Sense Tour WST

L’après-midi, nous animons un atelier de créativité pour relever l’un de ses challenges de Rifka Annisa : « imaginer une campagne de communication pour promouvoir les activités de l’organisation sur les réseaux sociaux ». Pour notre plus grand bonheur, quinze participants nous ont rejointes ! Dans la joie et la bonne humeur, ils ont eu plus de cent idées et ont imaginé sept actions concrètes à mener par Rifka Annisa : un vrai moment de partage ! 

Mardi 14 avril

Lieu : Yogyakarta

Latifah Iskandar Women Sense Tour WST

Aujourd’hui, nous avons rencontré la seconde héroine du WST en Indonésie, Latifah Iskandar, co-fondatrice de l’association Rifka Annisa Wcc, qui a pour but d’éliminer les violences domestiques en Indonésie. Elle a créé cette association en 1993 et a du faire face à une société conservatrice qui estimait que les violences conjugales étaient une affaire privée entre un homme et sa femme et qu’il ne fallait pas s’en mêler. Avec son équipe elles ont pu faire évoluer certaines lois, notamment lors des réformes en 1998. Au sujet du changement des mentalités, elles ont notamment développé une stratégie de sensibilisation auprès des hommes et en prenant comme argument l’Islam. C’est dans le Coran et les Hadiths qu’elles ont pu prouver qu’il était interdit de battre sa femme et que la religion prônait l’égalité des sexes. Une stratégie innovante du fait du contexte.

Atelier de sensibilisation Women Sense Tour WST

Ce soir, nous avons la chance d’assister à l’une de leurs actions de sensibilisation dans la banlieue de Yogja. L’idée est de sensibiliser des jeunes hommes sur ce qu’est être un homme afin de déconstruire les préjugés concernant les rôles hommes-femmes. L’un des exercices était notamment que chacun d’eux décrivent ce qu’est pour eux la « femme idéale ». Certaines réponses nous ont fait sourire et on réalise que c’est vraiment dès le plus jeune âge qu’il faut travailler sur les représentations hommes/femmes. Selon certains, la femme parfaite se doit d’être « obéissante », « faire la cuisine » mais aussi « être vierge » et « religieuse » Une soirée vraiment enrichissante et inspirante grâce aux travailleurs sociaux de l’association !

Comme cet atelier se passe assez loin du centre de Yogyakarta et qu’il se finit assez tard, une des travailleuses sociales, Wulan, nous accueille généreusement dans sa famille pour la nuit. Nous voilà au bout du monde, dans la campagne indonésienne, loin des bruits de la ville !

Lundi 13 avril

Lieu : Borobudur et Prambanan

Lever de soleil..jpg

Ce matin, rien ne peut nous arrêter : après deux miniscules heures de sommeil, on se lève à 3h du matin pour partir à 4h vers Borobudur faire un peu de randonnée pour atteindre un spot parfait pour filmer le magnifique lever de soleil avec vue sur une immense forêt et le temple de Borobudur qui émerge doucement de la brume.

Pour le documentaire, nous sommes prêtes à tout !

Borobudur - Prambanan..jpg

Nous passons le reste de la mâtinée à visiter les deux temples de Borobudur (bouddhiste) et de Prambanan (hindouiste), deux sites grandioses et chargés d’histoire. Sous un soleil éclatant, cela fait du bien d’être touristes, même pour un court moment !

Dimanche 12 avril

Lieu : Yogyakarta

Arrivées à Yogyakarta hier soir, nous prenons le temps aujourd’hui de visiter la ville, plus grande et plus touristique que Semarang.

Yogyakarta

Comme d’habitude, nous commençons par découvrir la spécialité culinaire locale, à savoir le Gudeg, un plat traditionnel de Yogyakarta, qui est notamment composé de viande et de fruits (jacquier) marinés pendant plusieurs heures dans du sucre de canne et de la noix de coco. Sans surprise : délicieux.

Nous nous promenons ensuite vers le Palais du Sultan et dans le quartier touristique de Yogyakarta. Nous visitons un atelier et une galerie d’art traditionnel où l’on nous explique tout le processus de fabrication des centaines de toiles qui recouvrent les murs et l’ensemble des locaux.

Samedi 11 avril

Lieu : Semarang

Image de Présentation de Masnuah MbaNuk Women Sense Tour WST

Nous rencontrons aujourd’hui pour la première interview du WST en Indonésie la merveilleuse Masnuah MbaNuk, fondatrice de Puspita Bahari, une coopérative pour les femmes pêcheuses.

La pêche est l’une des industries les plus importantes en Indonésie et pourtant les pêcheuses continuent à faire face à la pauvreté et l’exclusion du fait de la société patriarcale traditionnelle. Masnuah a créé cette organisation pour enseigner à la communauté de Morodemak l’égalité des genres et mettre en places des activités génératrices de revenues. Elle souhaite ainsi redonner aux femmes la place qui leur est réservé dans la société.

Collage après-midi Masnuah.jpg

Heureusement, nous pouvons passer toute l’après-midi avec Masnuah, qui nous invite généreusement à déjeuner puis s’occupe de nous jusqu’au moment où l’on monte dans le bus pour Yogyakarta, plusieurs heures plus tard. Avec ses amies et collègues, nous passons un moment exceptionnel, fait de rire, de selfies et de discussions passionnantes, alors que nous ne parlons pas la même langue ! L’une de ses collègues parle suffisamment anglais pour servir d’interprète et le langage universel des mains et du corps fait le reste.

Masnuah est vraiment elle aussi un modèle de femme qui allie sereinement sa foi en l’Islam et son activisme pour les droits des femmes. Nous sommes tellement fières d’avoir rencontré cette femme admirable !

Mercredi 8 avril

Lieu : Semarang

IMG_5646.

Aujourd’hui est une journée studieuse : nous passons de nombreuses heures au Peacock Coffee pour travailler sur nos outils de communication et pour préparer la prochaine interview ainsi que le hold up, avec notre ami Dan, rencontré lors de notre nuit en couchsurfing chez Shirley et Rizqy, une amie à lui qu’il a rencontrée à Semarang.

Glace et fromage râpé

Rizqy nous emmène dans un super endroit du nom de Simpang Lima pour manger, avec plein de restaurants qui ont l’air délicieux et vraiment pas chers. Nous goûtons donc du sop kaki (= de la soupe de jambe de chèvres) et des sate kamping, des brochettes de chèvre, des plats que nous ne connaissons pas encore et qui s’avèrent vraiment trop bons !

Pour l’anecdote, nous décidons avec Dan de prendre des bananes flambées avec de la glace en dessert. Nous sommes alors très surpris de voir que les jolis filaments blancs sur le dessus ne sont pas de la noix de coco, mais bien du fromage râpé. Le goût est inhabituel mais pas déplaisant : on a tout mangé !

Mardi 7 avril

Lieu : Morodemak

Bus adventure - Morodemak Women Sense Tour WST

Une grosse journée s’annonce aujourd’hui ! Lever à 8 heures pour se rendre dans le petit village rural de Morodemak pour visiter une coopérative féminine. Et pas n’importe laquelle, une coopérative  de pêcheuses ! Eh oui, l’émancipation des femmes se fait sur tout plein de sujets aussi passionnants les uns que les autres. L’aventure commence à Semarang : nous savons qu’aucun transport ne se rend dans cette ville à part quelques bus et nous connaissons  seulement le nom de l’actrice du changement que nous devons rencontrer ainsi que sa coopérative, mais  ce n’est évidemment pas cela qui nous fera reculer. C’est parti !

On monte dans un premier bus, puis dans un second et là on rencontre un conducteur, un contrôleur et une jeune fille qui se fixent pour objectif de ne pas nous laisser seules pour trouver la coopérative et décident même de nous y emmener. C’est un peu comme si un bus public se décidait tranquillou de ne plus suivre son itinéraire habituel pour accompagner deux passagers où bon lui semble. Ils sont arrivés dans le village, ont stationné 4/5 fois  à des places différentes pour demander si quelqu’un connaissait l’organisation. Et après plusieurs demandes, nous sommes tombés sur des gens qui la connaissaient et ils nous y ont emmenées. Et guess what le controleur de bus, Yanto, a décidé de rester avec nous toute la journée pour nous aider et même jusqu’à nous raccompagner chez nous. Du jamais vu en terme de générosité !

Morodemak Women Sense Tour WST

Après l’aventure vécue le matin en bus, nous rencontrons une famille adorable. En l’absence de la fondatrice de Puspita Bahari,  que nous interviewerons dans quelques jours, la maman, l’une de ses collègues travaillant au sein de cette coopérative de pêcheuses, décide de prendre soin de nous et ce pour toute la journée. Nous ne parlons pas l’indonésien et elle ne parle pas l’anglais et pourtant nous avons réussi à avoir de vraies conversations, c’était incroyable ! Elle nous a présenté tous les produits que les femmes préparent (du poisson sous toutes ses formes !), les bateaux de pêche, les différentes étapes de fabrication des produits transformés à base de poisson.

Elle nous a ensuite invitées pour le déjeuner, c’était incroyablement bon et généreux de sa part, nous avons rencontré le reste de la famille et du village avec qui nous avons passé un moment merveilleux. Nous avons même regardé ensemble un album de photo de famille, il n’y a pas mieux pour se sentir accueillies quelque part.

Enfin, elle nous a préparé un goûter avant de repartir, des beignets sucrées dont on ne connaît pas le nom, mais qu’on a mangé avec bonheur. Clairement, la nourriture indonésienne est incroyable.

Ce sont des centaines d’images que nous avons filmées pour le documentaire et nous avons hâte de les partager avec vous inchAllah !

Et voici encore quelques photos, parce qu’on ne s’en lasse définitivement pas !

Morodemak.

Lundi 6 avril

Lieu : Semarang

Visiting Semarang Women Sense Tour WST

Après une nuit épuisante, presque blanche, pendant laquelle nous n’avons qu’à peine dormi à cause des piqures de moustiques et des cris d’animaux (des coqs surtout, mais aussi d’autres choses vivantes non identifiables), nous arrivons enfin à nous endormir sur le petit matin et optons pour une grasse matinée bien méritée.

Nous passons donc l’après-midi à découvrir la ville de Semarang, à nous perdre dans la vieille ville et nous déjeunons dans un « boui boui » délicieux. Nous continuons ensuite notre promenade le long d’une très grande allée pleine de vie et de couleurs. Alors que nous cherchons à visiter le port (que nous n’allons jamais trouver, en réalité), nous montons derrière deux taxis-moto qui se mettent en tête de nous faire visiter la ville de nuit et nous emmènent dans plein d’endroits différents. Une sacrée expérience !

Dimanche 5 avril

Lieu : Semarang

Semarang Women Sense Tour WST

Dimanche matin, nous quittons Jakarta pour nous rendre en avion à Semarang, sur la côte nord de Java. A peine arrivées, on se rend chez Mega, une indonesienne que nous avons contactée pour du couchsurfing et qui nous laisse sa maison pour quelques jours alors qu’elle est en voyage. Nous ne l’avons donc malheureusement pas rencontrée, mais nous sommes extrêmement touchées par sa générosité.

Lors de notre promenade dans le quartier sous le regard attendrissant et accueillant des voisins, des hommes viennent nous parler et nous invitent chez eux. D’abord étonnées car il y avait des dizaines et des dizaines d’hommes, on tente l’aventure et on rentre chez eux. Et là c’est juste magique, les hommes, les femmes, les enfants, tout le monde nous accueille de façon très chaleureuse. On nous offre à manger, un plat succulent à base de viande et de banane et on nous rafraîchit avec des fruits et du thé. Le professeur de l’école islamique du quartier nous explique que tout le monde est réuni pour faire une veillée en hommage à un homme du village mort il y a 100 jours, il nous raconte que tous les après-midi les enfants apprennent le Coran en arabe et est fier de me parler quelques mots en arabe. Nous passons l’après-midi à rencontrer tous les habitants du quartier et à nous prendre en photo avec tout le monde car clairement il n’y a pas beaucoup d’étrangères qui viennent dans le coin.

Un moment tout simplement magique, l’un des plus beaux du WST. Tant de générosité et de sourire ça donne l’énergie suffisante pour continuer l’aventure !

Samedi 4 avril

Lieu : Jakarta

Premier jour à Jakarta Women Sense Tour WST

La vraie aventure commence dès ce matin, quand nous prenons le bus 57 pour aller trouver ce qu’il nous faut : cartes sim indonésiennes et billets d’avion car nous partons pour Semarang demain. On ne savait pas trop où on allait, mais pour notre plus grande surprise, on a tout trouvé au même endroit, un marché immense où les gens n’avaient pas l’air de voir souvent des touristes ! Au milieu de ces centaines de stands, nous avons trouvé un petit restaurant vraiment pas cher et délicieux ! Nous avons donc testé notre premier « soto ayam » (ayam = poulet), un des principaux plats traditionnels indonésiens. Verdict ? Un DE-LICE ! Les serveurs, des jeunes peu habitués à voir des étrangers, ont tous enu à se prendre en photo avec nous pour célébrer l’événement. Ils voulaient même nous emmener au karaoké ! 

Couchsurfing Women Sense Tour WST

Avant de prendre l’avion pour Semarang, nous avons passé une soirée et une nuit exceptionnelles chez Sherly, qui nous a accueillies avec toute la joie et la bonne humeur qui la caractérisent dans son petit appartement à Jakarta, qu’elle partage avec son compagnon espagnol, Jesus.
Trois autres couchsurfers passaient également la nuit chez elle, et comme nous étions 4 filles, nous avons partagé un lit toutes ensemble : ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable, mais ça crée des liens ! 

Merci encore à Sherly pour son bon petit plat (du poulet frit !) ainsi que ses conseils pour ne plus nous faire arnaquer par les taxis et, bien sûr, pour son hospitalité !

terima kasih Sherly !

Vendredi 3 avril

Lieu : Jakarta

Premier soir à Jakarta - arrivée Women Sense Tour WST

Température extérieure 28° !
Après une vingtaine d’heures de vol ainsi qu’une escale à Dubai, nous sommes enfin arrivées à Jakarta hamdoullah !! Nous sommes aussi excitées que … fatiguées alors on va rapidement se coucher pour bien récupérer et être en forme pour toutes les rencontres que nous avons prévues de faire.

Jeudi 2 avril

Lieu : Paris – Dubai

Départ.

 

En direct de l’aéroport Charles de Gaulle Paris, nous sommes prêtes à partir pour l’Indonésie, quatrième destination du ‪Women Sense Tour où nous avons prévu de rencontrer cinq superbes femmes musulmanes inspirantes qui agissent toutes pour l’autonomisation des femmes et des filles.
Voici la première étape de l’aventure, avec nos quelques quinze heures de vol et nos quatre heures d’escale à Dubai pour arriver à Jakarta demain en fin d’après midi inchAllah !

Publicités